Télévision

RTC-Liège : « L'ardent parler » avec Pierre Kroll (17/11/2016)

Télé Bruxelles : « LCR » avec David Courier (24/11/2016)

Matélé : « Babel café » avec Sitardust trio (21/10/2015)

Radio

« Le monde est un village » avec Didier Mélon et Sara Pire sur La Première RTBF  : interviews en 2015 et 2016, live à Arsonic (Mons) le 12 octobre 2017.

« Djiboutik » sur Radio Panik (2017)

« Place au jazz » sur RCF Liège et Bruxelles (2016)

« Le matin » sur Radio Campus (2013)

Presse écrite (extraits)

« Sitardust (***) : Les volutes un peu éthérées du sitar, la cadence grave des tablas, les arabesques du violon, je n'avais guère entendu cela depuis le John Mc Laughlin de Shakti [...] Tout cela est parfait, énergisant et propice au rêve en même temps. » 
(Le Soir / MAD, 11 novembre 2016)

« Sitardust [...] tire un trait d'union belgo-indien furieusement hypnotique, [...] repense l'instrument fétiche de Ravi Shankar pour une chevauchée fantastique entre musique classique, jazz et folk » 
(La Libre Culture, 23 novembre 2016)

« Sitardust [...] Féru de philosophie, Joachim Lacrosse abandonne un instant les mots pour les remplacer par des sons pincés tantôt avec douceur, tantôt avec furie. Il jubile sur son sitar et ne manque pas de passer la main. Ses huit invités entament à tour de rôle le début d'une composition ou captent à l'improviste l'auditeur à deux doigts d'entrer en transe. » 
(L'Echo, 25 novembre 2016)

« Sitardust (****) Evadez-vous... et soutenez ce beau projet belge ! [...] Un disque envoûtant, planant, qui s'écoute d'une traite, en apesanteur, au lever ou au coucher du soleil. Chaudement recommandé pour méditer ! » 
(Femmes d'aujourd'hui, 8 décembre 2016)

« La musique de Sitardust ne s’inscrit pas strictement dans le cadre du raga indien (un titre le spécifie non sans humour : This is Not Rag Yaman), mais elle en exhale les différents sentiments de douce mélancolie, de joie inconditionnelle, de sérénité profonde, de ferveur enthousiaste. De l’Inde à la Belgique, la route est sinueuse, gondolée, mais Joachim Lacrosse et ses camarades savent la rendre vibrante et profuse en arabesques suaves et en broderies moelleuses. » 
(Rythmes croisés webzine, 8 février 2017)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now